Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Circuler sur notre réseau
 

En hiver nous avons tous un rôle à jouer

Compte tenu des conditions météorologiques délicates rencontrées en hiver, il est essentiel de connaître les précautions à prendre.
Même si le réseau est surveillé, les conditions météorologiques peuvent se modifier rapidement (formation de verglas, route glissante) et entraîner des risques pour la conduite. La prévoyance et la vigilance sont les maîtres mots.

Le respect des règles ci-dessous améliorera votre propre sécurité et celle des autres usagers.

Déneigement de la A75, dans le Puy-de-Dôme

Au début de l’hiver

- Faites contrôler l’état général de votre véhicule par des professionnels,
en particulier :

  • la pression des pneus,
  • l’éclairage (changement des ampoules par paire),
  • la batterie,
  • les niveaux d’eau, du lave-glace et d’huile,
  • la protection antigel du circuit de refroidissement,
    les essuie-glaces (la chaleur de l’été les ayant abîmés).

- Munissez vous d’accessoires complémentaires, notamment :

  • du lave glace antigel,
  • une bombe de dégivrage des serrures, des produits de protection des joints de portières, une lampe de poche, des gants et chiffons,
  • une raclette, une balayette ou des produits de dégivrage du pare-brise.

Avant le départ

Ne partez pas sans vous informer : préparer insuffisamment son déplacement, c’est s’exposer à être confronté à des imprévus et des situations à risques.

Avant de prendre la route, il est donc essentiel de se renseigner sur :
- les prévisions météorologiques (*) sur l’ensemble du trajet (et donc prévoir, si nécessaire, des chaînes)
- les conditions de circulation : l’itinéraire prévu n’est-il pas encombré, est-il bien dégagé ? (en cas de blocage, ne pas partir !)

En hiver, il est vivement recommandé de disposer dans sa voiture de vêtements chauds, d’une couverture et d’un peu de nourriture et d’eau, surtout si on voyage avec de jeunes enfants ou des personnes âgées.

(*) La carte de vigilance météorologique

Cette carte est émise deux fois par jour (à 6h00 et à 16h00) par Météo-France et réactualisée si nécessaire. Elle signale les phénomènes météo menaçant un ou plusieurs départements dans les 24h à l’aide de quatre niveaux de vigilance. Elle est disponible en permanence sur le site de Météo-France et relayée par les médias notamment en cas d’alerte de niveaux 3 et 4.

En cas de phénomène dangereux de forte intensité, niveau Orange, Bison Futé conseille d’éviter de prendre la route.

En situation de niveau Rouge, phénomène annoncé très dangereux et d’intensité exceptionnelle, Bison Futé conseille de ne pas prendre la route.

Ayez de bons pneus

La qualité des pneus est un élément primordial de sécurité, particulièrement en hiver. Quel que soit le type de pneu choisi, il est recommandé d’équiper à l’identique les quatre roues de son véhicule pour obtenir un comportement dynamique équilibré.

Lorsque la température avoisine 0°C et sur un sol à faible adhérence, les pneus "d’été" - même neufs - ont des performances très limitées. L’hiver, il est bon d’équiper son véhicule de pneus... d’hiver (ils ont une gomme et des sculptures spéciales) et d’emporter des chaînes.

D’une façon générale, la pression des pneus doit être vérifiée une fois par mois. Il est préférable que les pneus soient bien gonflés plutôt qu’insuffisamment car ils risquent à la longue d’éclater.

Attention : Si les phénomènes neigeux sont rares dans votre région et si vous n’êtes pas équipés de pneus “ hiver ”, ne partez pas sans chaînes sur une route enneigée, sur laquelle est annoncé un avis de chute de neige ou dans une région de montagne.

Sur la route

Dans les situations exceptionnelles, le respect des consignes de circulation transmises par les centres d’information routière est essentiel pour garantir la sécurité des usagers et le retour rapide à une situation normale.

Quelques règles de conduite sont par ailleurs à connaître et essentielles à mettre en œuvre :
- Adaptez votre conduite aux conditions météorologiques
- Maintenez une vitesse modérée pour être capable de garder la maîtrise de votre véhicule en toute circonstance. En effet, par mauvais temps, plus de six accidents sur dix sont dus à une vitesse inadaptée.
- Gardez une distance de sécurité suffisante : en cas de pluie ou de neige, il faut augmenter la distance avec le véhicule qui précède. La distance d’arrêt d’un véhicule est pratiquement multipliée par deux sur sol humide.
- Evitez toute manœuvre brutale : direction, accélération, freinage. Ne donnez pas d’à-coups en particulier sur route verglacée...
- Anticipez les risques : repérez bien les zones délicates (ponts, sous-bois, zones ombragées ou humides) où les risques de verglas sont plus fréquents.
- Laissez la priorité aux chasse-neige et engins de salage et circuler dans leurs traces.
- Faites une pause au moins toutes les 2 heures : les conditions de circulation difficiles sont encore plus fatigantes.
- Restez vigilant :

  • Ne surchauffez pas l’habitacle (risque d’endormissement) et aérez régulièrement le véhicule.
  • Sur autoroute, suivez les conseils affichés sur les panneaux à messages variables (PMV) et restez informé en écoutant les radios qui diffusent des flashs d’information routière.
  • Evitez de porter des vêtements encombrants au volant, qui réduisent vos capacités de réaction.

Sur un axe bloqué ou en direction d’un axe bloqué
- Renoncez à poursuivre votre voyage et pensez à vous arrêter dans le lieu hospitalier le plus proche.
- En cas d’immobilisation, n’abandonnez pas votre véhicule et attendez les instructions des services d’intervention ou de secours.
- Facilitez le passage des engins de déneigement et de services, notamment ne vous arrêtez pas sur les bandes d’arrêt d’urgence.
Attendez les instructions des forces de l’ordre ou des secours qui vous prendront en charge.

Attention : même si le réseau est surveillé et traité, il est toujours possible que du verglas se forme en quelques instants ou qu’une route devienne glissante. Vous pouvez également être amenés à emprunter des routes qui n’ont pas été traitées. Prudence en toutes circonstances !

Des règles à respecter en hiver … et tout au long de l’année

- Bouclez votre ceinture et vérifiez que tous les passagers, en particulier les enfants, sont attachés, à l’avant comme à l’arrière,
- Bannissez la prise de tout type de substance pouvant altérer vos réflexes et diminuer votre vigilance (alcool, drogues, médicaments incompatibles avec la conduite) avant de prendre le volant,
- Quand la visibilité est limitée, allumez vos feux de croisement le jour pour être ainsi mieux perçu,
- En cas de brouillard, méfiez vous du phénomène de “ l’aspirateur ” : le véhicule qui suit à tendance à accélérer pour ne pas perdre de vue celui qui est devant, lequel accélère pour éviter d’être serré de trop près. Ainsi des convois de véhicules se forment et roulent à très grande vitesse sans visibilité,
- Ne téléphonez pas en conduisant.

Attention : dans tous les cas, lorsque la visibilité est inférieure à 50 mètres, la vitesse ne doit pas excéder 50 km/h.

Télécharger la fiche Les bons réflexes... (format pdf - 646.9 ko - 11/12/2012)